La haut, tout est calme- Gerbrand Bakker

Je remercie Fransoaz de m’avoir glissé ce livre entre les mains lors de notre rencontre en Aout à Huelgoat.

Helmer n’a pas vraiment choisi son destin. Alors qu’il se destinait à des études de lettres, la mort de son frère jumeau le précipite dans une vie d’homme de ferme aux côtés de son père. Trente-cinq ans de cette vie, en répétant les mêmes gestes, en ne changeant rien dans la maison…. jusqu’au jour où Helmer se décide à faire bouger les choses : il monte son père à l’étage, change la décoration du rez de chaussée, et tente de s’approprier les lieux.
ce sont ces élans simples qui vont aider Helmer à reprendre en main sa vie.

Fils incompris de son père , Helmer est obligé de s’en occuper alors qu’il se fait vieux et mourant

« Faut-il que je vende des vaches pour te permettre d’étudier? » a dit papa, quand je lui ai montré la lettre; Il n’a pas attendu ma réponse et sans rien ajouter , a chiffonné la lettre et l’a jeté dans l’évier.

Helmer, un homme cassé en deux, depuis le décès de son jumeau réapprend à vivre, à se réveiller.

Voilà si longtemps que je fais les choses moitié moins vite; Si longtemps que j’ai une moitié de corps. Jamais plus épaule contre épaule, jamais plus torse contre torse, jamais plus cette évidence d’être ensemble. Tout à l’heure j’irai traire. Demain matin, je retournerai traire. et le restant de la semaine, bien sûr, et encore la semaine à venir. Mais cela ne suffit plus, je crois que  je ne supporte plus de mettre ma tête sous les vaches pour laisser aller les choses. comme un idiot.

Un roman calme, où le héros est pourtant dans une grande tourmente intérieure et j’ai aimé suivre Helmer dans son changement. Un très beau livre.

—————————————————————————————————————————————————————————————————
D’autres avis

à propos des livres

 livre’esse

tu lis quoi

ICB

Skriban

 

Publicités
Cet article, publié dans Lectures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La haut, tout est calme- Gerbrand Bakker

  1. In Cold Blog dit :

    Un livre vraiment étrange, où rien ne se passe en apparence mais c’est pour mieux cacher le bouleversement majeur que vit le personnage. Une très belle lecture.

    • @ICB : Fransoaz me l’a donné en me disant « j’espère que tu aimes les livres où il ne se passe rien »… et en effet : rien en apparence, mais beaucoup à l’intérieur !

  2. Fransoaz dit :

    J’avais oublié que ce livre avait changé de main par une belle journée du mois d’août… Maintenant tu fais la même chose tu le poses dans des mains amies car je ne souhaite pas le reprendre.
    Tu précises très bien le contraste entre la quiétude de l’environnement et la tempête intérieure qui agite Helmer.

  3. Ping : 2013 : bonne année ! | mademoiselleorchidee

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s