Les femmes du braconnier-Claude Pujade-Renaud

Dans le cadre du Swap « Red is so British » Val m’a offert ce livre… avec comme proposition de participer à la lecture commune organisée par ses soins par Théoma… dont acte ! et quel régal (val doublement merci donc).
Lecture commune avec :  Aifelle, L’Or des Chambres,  Aymeline et Theoma (et Val)

Cambridge 1956, Sylvia Plath rencontre Ted Hughes. Ils sont tous les deux poètes. Ils vont s’aimer et apprendre à créer ensemble, puis se déchirer quand Ted tombera amoureux d’Assia Weil  (une autre poètesse).

C’est cette histoire que Claude Pujade Renaud a choisi de conter. Pour cela, pas de narration unique mais des narrateurs qui changent à chaque chapitre : Sylvia Plath, Ted Hughes, Assia, les parents de l’un ou l’autre, le frère de l’un ou l’autre, des amis, une infirmière… chacun a droit à la parole pour raconter leur vécu de l’histoire de ces trois là.

Une écriture majestueuse et terriblement poétique pour servir cet ouvrage complexe dans une histoire qui l’est tout autant. Un régal de lecture.

———————————————————————————————

D’autres avis sur la toile
–  Journal d’une lectrice, déçue

Antigone

—————————————————————————————

Du même auteur sur ce blog :Belle mère et j’avais déjà eu vent de ce couple torturé en lisant Créations de Nancy Huston.

Publicités
Cet article, publié dans Lectures, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour Les femmes du braconnier-Claude Pujade-Renaud

  1. Valérie dit :

    Je découvrais l’auteure avec ce titre et moi aussi, j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cette histoire pourtant bien sombre.
    Rendons à César…, c’est Theoma qui organise cette LC 😉
    Billet sur le superbe colis que tu m’as envoyé demain sans faute!

  2. Je voudrais avoir ce livre sous la main pour le lire immédiatement tellement tous vos billets me tentent!

  3. aleflohic dit :

    J’avais beaucoup aimé aussi « Belle mère »

  4. aifelle dit :

    Une belle lecture aussi pour moi et qui m’a permis de renouer avec Claude Pujade Renaud, par relue depuis « belle-mère ». Je pense que je vais continuer.

  5. Manu dit :

    Le titre m’avait toujours détourné de ce roman, je ne savais donc même pas de quoi il parlait. Je suis maintenant convaincue de le lire !

  6. Aymeline dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, ce livre est un régal qui mérite d’être lu !

  7. clara dit :

    Rien qu’au mot « régal », je fonds sur place…

  8. Gwenaëlle dit :

    Comme je l’ai dit chez Aifelle, vos billets me donnent envie de découvrir ce roman…

  9. Tout à fait d’accord avec toi : un vrai régal de lecture !!!

  10. Reka dit :

    J’ai aimé le roman de Sylvia Plath « La cloche de détresse » et la psychologie de cette auteure. Je me fais donc une joie de découvrir ce roman à mon tour 🙂

  11. Theoma dit :

    aucun souci ! organisatrice est un grand mot… c’est une idée de départ que j’ai lancé à Aifelle et je suis ravie de voir que l’enthousiasme fut contagieux ! Un beau moment de lecture pour moi.

  12. Ping : 2011 : clap de fin, et 2012 début | mademoiselleorchidee

  13. Ping : Les femmes du braconnier / Claude Pujade-Renaud | Marécages

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s