Cinq mille kilomètres par seconde-Manuele Fior

Lucia, Piero, Nicola sont trois adolescents. La bande dessinée commence quand Lucia emménage dans l’immeuble de Piero avec sa maman. Premiers regards, premiers échanges amoureux ou pas ? Que va t-il se passer entre ces trois là ? Nous le saurons par gouttes : Manuele Fior délivre des petits instants clés de ces personnages pour dessiner les contours de leur histoire dans le temps, tout en délicatesse.

La dominante des couleurs change au fil des chapitres : jaunes puis bleues, ou rouges  et les dessins sont très agréables. Une belle BD sur les relations d’amitié amoureuse, sur les choix que l’on fait.

——————————————————————————————-

D’autres avis

Les lectures de Marie

Au bonheur de Mathilde

Antigone

Publicités
Cet article, publié dans Lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s