Une année sous silence- Jean Paul Dubois

Paul Miller vit dans un petit appartement depuis le suicide de sa femme.
Il essaie de « survivre » , épie ses voisins, surveille ses voisins et ses obsessions sexuelles.
Il tourne en rond dans son appartement sans réussir à trouver un but pour vivre.
Il s’est retiré du monde « réel », « social » pour mieux répondre à ses pulsions et sensations.

A la lecture de ce roman, j’ai ressenti une profonde sensation de malaise, d’angoisse.

——————————————————————————————-
D’autres avis

Bibliopoche

Publicités
Cet article, publié dans Lectures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s