Le métier d’homme- Alexandre Jollien

Alexandre Jollien (dont on a pas mal entendu parlé ces derniers temps pour son livre « le philosophe nu ») a écrit « le métier d’homme ».

Il nous explique que « rien n’est jamais perdu ».

celui qui dès la naissance côtoie la souffrance ou la douleur entame l’existance pourvu d’un réalisme bienfaiteur. En définitive, trop tôt avisé que la vie s’accompagne inexorablement de
peines, il sombre moins aisément dans le découragement et, savourant la nécessité du combat, reconnaît et déjoue plus aisément la cruauté de son adversaire.

Difficile de ne pas être touché par les propos de l’auteur : le métier d’homme est un métier où l’on doit apprendre la tolérance, la différence, le goût de la vie …

Jollien nous livre ici une belle leçon d’humanité et de vie , un livre à lire quand on se croit en difficulté …

D’autres avis:

Les fanas de livres

Publicités
Cet article, publié dans Lectures, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.