Journal de la création-Nancy Huston

 

Je suis allée voir Le Baiser (Les Gens : Cie) au théâtre, un texte autour du premier baiser, des baisers  et de l’amour en général (celui que l’on se porte, celui que l’on
cherche…). J’ai bien aimé et durant la représentation l’actrice parlait du livre « journal de la création » de Nancy Huston … voilà comment je suis arrivée à ce livre.


Un livre qui est une sorte d’essai sur la création : la création littéraire, mais aussi la création « originelle » : celle de la vie.

La question fondamentale de Nancy Huston est : peut-on créer, être artiste, en étant mère ? La maternité coupe-t-elle toute possibilité de création artistique ?

Pour répondre à cette question, elle utilise des brides de son journal, des récits d’histoire de couples célébres (Beauvoir et Sartre, Musset et Sand…).

Je me suis laissée emportée par les idées et l’écriture de l’auteure.

Pour ma part beaucoup de phrases et d’idées m’ont touchée, même si bien-sûr le principe de base (plus de création si maternité) est quelque peu réducteur…

Les phrases autour de la maternité et de la parentalité m’ont semblées justes.

 

Car l’enfantement, loin d’être la pure répétition biologique, implique l’accepation d’une véritable différence, une latérité par rapport à laquelle les notions de supériorité et d’infériorité
sont dépourvues de sens.

 

 

 

De Nancy Huston, j’avais adoré Lignes de failles et Cantiques des plaines, et été déçue par L’empreinte de l’ange.


 

D’autres avis

Un livre abandonné par Violette.

 

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Lectures, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Journal de la création-Nancy Huston

  1. Valérie dit :

    Zut, je viens de commander L’Empreinte de l’Ange pour enfin découvrir cette auteur.

  2. Ping : Les femmes du braconnier-Claude Pujade-Renaud | mademoiselleorchidee

  3. Ping : Instruments des ténèbres-Nancy Huston | mademoiselleorchidee

Les commentaires sont fermés.