On achève bien les chevaux- Horace Mc Coy

Etats-unis.

Des jeunes gens en quête de succès et d’argent s’inscrivent à un « marathon de la danse ».

Le principe est simple : danser sans s’interrompre pendant des jours… mais aussi pour le spectacle, faire le plus de tours possible -en couple- d’une piste (épreuve du rodéo)… et ne pas être
le dernier pour ne pas être éliminé.

 

Le narrateur (Robert) se retrouve embarqué dans cette épreuve , par Gloria, alors que tous les deux  cherchaient la gloire sous les lumières du cinéma…

Dès le début, le lecteur sait que Robert va être jugé : « accusé levez, vous » sont les premiers mots du livre.

 

 

Prêts à tout pour réussir ? ou tellement malheureux que rien ne leur parait horrible ou dégradant ?

 

Horace Mc Coy livre ici un brillant ouvrage sur la souffrance de l’homme, son avidité (ces êtres humais que l’on donne en spectacle et que l’on expose comme des bêtes de foire), son extremisme.

C’est un magnifique roman sur la condition humaine. A lire.


D’autres avis

Allie

Karine 🙂

 

Publicités
Cet article, publié dans Lectures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour On achève bien les chevaux- Horace Mc Coy

  1. Karine:) dit :

    J’ai beaucoup aimé, et j’en garde un souvenir très clair même si ça fait longtemps que je l’ai lu…

  2. Manu dit :

    J’avais vu le film, très marquant et choquant !

Les commentaires sont fermés.