Les grands désordres- Marie Cardinal

Deuxième livre de l’auteure acheté parce que le style et les idées de « les mots pour le dire » m’avaient convaincue.

Une fois de plus j’ai été touchée par le choix des mots, l’intensité de l’histoire et de la construction narrative de Marie Cardinal et j’ai dévoré ce roman.

L’histoire est celle d’un jeune homme écrivain qui joue le « nègre » pour arrondir les fins de mois. Il rencontre ainsi une femme q’une soixantaine d’année qui désire raconter sa vie. Qu’a-t-elle
de si important à transmettre ? Quelles souffrances a-t-ellle à livrer ?
Elsa est psychologue, elle pensait tout savoir sur la vie jusqu’au jour où de retour de vacances, son appartement est en chantier.

La pensée que son appartement a été cambriolé vient mais ne s’arrête pas. Elle sait qu’il ne s’agit pas de ça. Quoi alors ? Qu’est ce qui s’est passé ici ? Est-ce que
ça se passe encore ? Elle n’ose pas bouger, elle est aux aguets, elle écoute, elle épie.
Le silence.

Elle est dans l’entrée. Elle apperçoit une partie du salon, une amorce de la cuisine, et un bout du couloir qui va vers les autres pièces. Les murs sont à leur place habituelle mais ils
délimitent un espace étranger, hostile même, où tout cependant lui est familier.

Les stores sont baissés, dans la pénombre s’entasse en amas incompréhensibles la totalité de ce que contient sa maison.


Elle est ensuite confrontée à sa fille, devenue accro à l’héroïne.

Quête maternelle folle pour « sauver » sa fille de la drogue. Il est beaucoup question d’amour, de transmission dans ce roman. J’ai adoré.

Publicités
Cet article, publié dans Lectures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les grands désordres- Marie Cardinal

  1. valérie dit :

    Orchidée, il y aura un petit quelque chose pour toi sur mon blog demain.

  2. Clarinette dit :

    Les mots pour le dire est un livre qui m’a énormément marquée. C’est le seul livre de Marie Cardinal que j’ai lu…

Les commentaires sont fermés.