Brooklyn follies-Paul Auster

Comment faire d’une pierre deux coups ?
En lisant Brooklyn follies, bien sûr…. Et oui, parce que ce livre est le deuxième que je lis pour le challenge « Lire autour du monde », et parce qu’il s’intégre dans mon « objectif PAL »… (8/56)



Une pierre deux coups… et en prenant du plaisir ! Je peux donc dire que j’ai fait d’une pierre trois coups donc … passons.

Nathan un quinqua, ex-assureur, décrit la vie de son quartier New Yorkais : Brooklyn.
On y croise pas mal de monde :
– son neveu (Tom)
– Le patron de son neveu (Harry)
– Une JMS (comprendre Jeune maman sublime)
– La nièce de Tom
– Une serveuse de restaurant et son mari

Ils se croisent, parlent de vie, de joies, d’inquiétude, de petits tracas, de leurs quartiers et de la vie de celui-ci.
Paul Auster décrit avec beaucoup de sympathie comment des moments simples du quotidien peuvent changer le cours d’une vie et en faire sa richesse.

Quand quelqu’un a la chande de vivre dans une histoire, de vivre dans un monde imaginaire, les peines de ce monde-ci disparaissent. Tant que l’histoire continue, la
réalité n’existe plus

Pourquoi je m’attarde sur ces détails sans importance ? Parce que la véracité de l’histoire se trouve dans les détails et que je n’ai pas le choix : il me faut la
raconter exactement telle qu’elle s’est passée. Si nous n’avions pas pris cette décisionn de quitter l’autoroute à Brattleboro et de suivre le boute de notre nez jusqu’à la route 30, un grand
nombre des événements rapportés dans celivre n’auraient jamais eu lieu. Je pense tout simplement à Tom en disant cela. Lucy et moi, nous en avons profité aussi mais pour Tom, héros longaminde de
ces Brooklins Follies, ce fut sans doute la décision la plus importante de sa vie. Au moment même, il ne pouvait en soupçonner les conséquences, deviner le tourbillon qu’il avait
déclenché.

Ce livre est comme un paquet de bonbons : plein de suprises, une envie de finir le paquet et d’en reprendre… (sans l’indigestion)

D’autres avis :
-Georges Sand et moi
Caramel au beurre salé
Sylire (avec plein de liens vers d’autres avis dans son billet)
Fans de chick litt
obsessive reading, compulsive writing
Amanda Meyre (d’autres lien sur son billet)

Publicités
Cet article a été publié dans Lectures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Brooklyn follies-Paul Auster

  1. Stephie dit :

    J’ai aimé mais ce n’est pas mon préféré de l’auteur

  2. valérie dit :

    Ce roman est au programme des terminales qui ont choisi l’anglais en langue de complément. Ca fait deux ans que j’interroge des élèves dessus et ils l’aiment beaucoup. C’est en effet un très beau
    roman.

  3. keisha dit :

    Un bon roman d’Auster, assez « facile » et un peu à part dans son oeuvre.
    Et le truc , c’est de mettre des livres de la pal dans les challenges, je l’ai fait aussi!!!Rusé,non?

  4. keisha dit :

    Un bon roman d’Auster, assez « facile » et un peu à part dans son oeuvre.
    Et le truc , c’est de mettre des livres de la pal dans les challenges, je l’ai fait aussi!!!Rusé,non?

  5. deliregirl1 dit :

    Il reste à ce jour le préféré de ceux que j’ai lu de l’auteur.

  6. Stephie dit :

    Pour te répondre, j’ai adoré « Seul dans le noir »

  7. Anjelica dit :

    J’ai beaucoup aimé cette lecture. C’était mon 1er Auster et ce fut une belle découverte.

  8. Anjelica dit :

    non, il parait que celui-ci est un peu différent des autres, plus accessible. Du coup, j’ai eu un peu peur d’en découvrir d’autres et de ne pas apprécier. J’ai sûrement tort !

Les commentaires sont fermés.