La mort de ma mère -Xavier HOUSSIN

J’avais vu l’auteur parler avec beaucoup de retenue de ce roman dans « la grande librairie ».

Intriguée, intéresée -d’autant que le roman se déroule près de chez moi, au bord de la mer-, … j’ai attendu … puis Xavier Houssin faisant une dédicace dans le coin, j’ai acheté l’ouvrage.

« La mort de ma mère »… ça veut tout dire et rien dire …
Xavier Houssin décrit avec beaucoup de pudeur et de retenue ses sentiments, ses angoisses, et ses questions sans réponse qui entoure la mort d’une mère… la sienne.

Il y a :

L’avant… ce train qui ne va pas asse vite, parce que l’on a envie d’être prés d’elle.
Le pendant, la dureté, la brieveté et l’intensité des faits.
L’après : la douleur de la perte, les pleurs.

Je vous explique, a commencé l’interne. Tout cela est trés avancé. Je la prends, juste pour le confort. On va la réhydrater, la ventiler. Peut-être une radio, mais pas
d’autres examens. Pas de recherche non plus des causes de la mort. Tiens, voilà l’ambulance. Vous avez des questions ? les causes de la mort ? Il était donc trop tard J’auraus du m’opposer. Faire
arrêter tout ça. Mais je manquais de courage.

Ce n’est pas du tout larmoyant. C’est simple, posé et profond. Tout en douceur et tout en douleur aussi.
C’est personnel et en même temps j’ai l’impression que toute personne confrontée à la mort peut se retrouver dans ces mots.

D’autres avis
Renaud Meyer

Publicités
Cet article, publié dans Lectures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour La mort de ma mère -Xavier HOUSSIN

  1. valérie dit :

    ouh la, non pas pour moi ce thème. Il risque trop de toucher des angoisses que je m’efforce d’oublier.

  2. ginie dit :

    Un livre qui, au premier abord, éveille certaines angoisses au regard de son titre. Mais en allant au delà, en franchissant ces quelques pages qui m’effayaient…j’ai découvert un livre riche d’émotions en rien comparable avec un pathos angoissant. Des mots simples pour décrire l’indescriptable …mais sans rentrer dans un voyeurisme malsain. Merci miss orchidée pour ce conseil…

Les commentaires sont fermés.