Retour en terre- Jim Harrison

J’ai été tentée par la couverture du livre qui dégageait du calme, de la tranquilité…. Première rencontre avec Jim Harrison.

Ce livre fait partie de ceux qui marquent par leur sujet (comment accepter la mort d’un être aimé ? comment vivre aprés cette épreuve ?), par la construction (un
rythme lent qui permet d’être dans une sorte de plénitude… ).
C’est le genre de livre qu’il faut lire quand on est en « parenthèse », je regrette d’avoir picoré dedans au début… et je l’ai beaucoup plus apprécié quand je me suis plongée dedans.

Le décor est celui du Lac Supérieur… L’histoire est celle de Donald -un descendant d’indiens chippewas- qui se sait condamnée par sa maladie et qui décide de se faire aider à mourir.
Cette histoire est racontée dans le temps (avant, pendant et après la mort) à travers quatre point de vue différents (Donald, K, David, Cynthia).  Chacun continue à vivre en se posant les
mêmes questions : 
-Y’ a-t-il quelque chose après la mort ?
– Comment se reconstruire après une telle épreuve ?
– Comment accepter la différence des autres ?

David :
je me suis souvenu que ma grande question fondamentale  » Comment vivons nous avec ce que nous savons ? » ne couvrait pas tout ce et que je pouvais désormais lui ajouter non
sans humour celle-ci « comment vivons nous avec ce que nous ignorons ? » 

Cynthhia avec Flower (indienne)
J’ai dit à Flower que je voulais voir l’abri de Clare, mais elle m’a répondu que c’était hors de question. Elle s’est assise et nous a servi deux verres de son vin fait
maison, à partir de fraises sauvages et de rhubarbe. Elle m’a longuement regardée et je me suis rappelé une fois encore que les autotochnes ne remplissent pas de bavardage tout l’espace disponible.
Ils ne croient pas que parler c’est penser.

C’est beau, c’est dur, et plein de retenue. Je me suis sentie bercée par la tranquilité du Lac, décor fixe et pourtant bien changeant au gré des saisons.

Un livre fort donc qu’il parle autant de la mort que de la vie.
A découvrir !

D’autres avis
Le blog des livres
Scriptural
En noir et bleu
Lettres express

Publicités
Cet article a été publié dans Lectures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Retour en terre- Jim Harrison

  1. sylvie dit :

    je suis fan de jim Harrison depuis ma première lecture(une odyssée américaine)..g dans ma PAL « La femme aux lucioles », Dalva,Sorcier..d’autres encore dégottés chez le bouquiniste..celui que tu as lu me semble plus « grave »..j’aime son style vivant, son amour de la vie et de la nature et son grand respect pour la culture indiennesuperbe couverture très inspirée…

  2. In+Cold+Blog dit :

    Et dire que cela fait des années que je me promets de lire Jim Harrison un jour…

  3. keisha dit :

    Oh que j’espère que tu vas continuer à découvrir Jim Harrison!!!

  4. sylvie dit :

    Une odyssée américaine..le premier que g lu (prêt très possible…)un road movie fabuleux, pas de trop longues descriptions..nostagie, beauté des paysages, personnages border line…que du bonheur avec en prime la traversée des USA..c pas la 66…mais c pas mal non plus ;-D

  5. keisha dit :

    J’ai commencé avec l’histoire de Dalva (deux livres en fait)

  6. Schlabaya dit :

    Merci d’avoir mis mon article en lien, j’en ai fait autant en retour. J’ai beaucoup aimé ce roman, et j’ai lu aussi récemment « De Marquette à Veracruz », dont « Retour en terre » est une suite, et qui retrace l’histoire de David, beau-frère de Donald. On y retrouve l’amour de la nature, le questionnement sur le rapport au monde et à nos parents, par contre l’ambiance est moins apaisée.

  7. Géraldine dit :

    Effectivement, j’avais remarqué aussi cette couverture sur les tables des libraires !

Les commentaires sont fermés.