Haute Fidélité- Nick Hornby

Ce livre est un de mes cadeaux de Noêl, d’Enna (qui l’avait déjà lu et adoré)
Je ne connaissais pas du tout Nick Hornby … Bon j’avoue qu’une petite recherche m’a permis de voir qu’il avait écrit « About a Boy » … et ça je l’ai pas lu mais je l’ai vu en
film (vous savez avec Hugh Grant) … Bref, je ne connaissais mais de très loin, dirons nous.

Et j’ai beaucoup aimé la délicatesse et l’humour (ironique) avec lesquels sont décrites les situations.


L’histoire commence de façon banale : Rob vient de se faire quitter par Laura
et il fait le bilan de sa vie. Il aime faire des listes alors il commence par faire la liste de ces « ex » … en en retraçant l’historique (plus ou moins glorieux) pour tenter de
comprendre les raisons de son échec perpétuel dans ses relations avec les filles …

Mes cinq ruptures inoubliables, mon îles déserte permanente, par ordre chronologique :
                         1) Alison Ashworth
                         2) Penny Hardwick
                         3) Jackie Allen
                        4) Charlie Nicholson
                         5) Sarah Kendrew

      Celles-là, elles m’ont vraiment fait mal. Regarde bien: tu vois ton nom dans cette brochette, Laura ?

Il décide même de les recontacter afin d’avoir des explications sur les différentes ruptures. Il n’est pas au bout de ses surprises. On retrace la vie de Rob… de la puberté à maintenant…

Pour ce qui était des filles, […] A un moment, elles n’existaient pas, en tout cas, pas sous une forme qui retenait l’attention, et le moment d’après on ne
pouvait plus les éviter : elles étaient partout […] Mais qu’est ce qu’on avait de différents tout d’un coup ? Des voix qui muent, mais ça ne vous avantage pas tellement. Quans aux premiers poils
pubiens, c’était notre secret, ça restait entre nous et nos slips kangourous…

Il réfléchit à sa relation avec Laura, aux « belles-mères »…, aux parents
De même que les nonnes finissaent par avoir toutes leurs règles en même temps, la maman de Laura et la mienne en sont venues mystérieusement à synchroniser leur
coup de fil hebdomadaire.

Avoir des parents devient plus facile, si on a une petite amie. Je ne sais pas très bien pourquoi, mais c’est vrai. Mes parents m’aiment davantage quand j’ai quelqu’un et ils ont l’air plus à l
‘aise…


Comme beaucoup d’amants éconduits, il harcèle Laura au téléphone…Il contacte Liz la meilleure amie de Laura pour en savoir plus sur sa nouvelle vie… il veut surtout savoir si
réellement le nouvel ami de Laura est un meilleur partenaire que lui
… Mais Rob est maladroit … Comme un enfant dans un corps d’adulte…

Rob travaille comme gestionnaire d’une boutique de disques … Un magasin un peux miteux…
Il fait la liste de ces cinq groupes préféres ou détestés avec ces deux compères Dick et Barry. Celle des meilleures chansons pour une rupture … Ou celles les plus adaptées à son
propre enterrement.

J’ai déjà trouvé ce qui passera  à mon enterrement en tout cas. One step beyound de Madness, You can’t always get what you want…

La vie dans ce magasin est régie par d’autres principes… faire fuir les clients qui ont des goûts que l’on n’approuve pas …Ne pas accepter d’affiches pour des concerts de groupes
inconnus-minables …

Et Rob tente dans cette foire de faire le point… Pas facile ! Heureusement la musique l’accompagne et lui permet d’avancer.

Donc un livre bien construit léger et drôle. A découvrir ! L’avez vous lu ?
D’autres avis


chez YS enthousiasmée

Ce roman est adapté en film par Stephen Frears « High Fidelity »  … L’avez vous vu ?
 La bande annonce

Publicités
Cet article a été publié dans Lectures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Haute Fidélité- Nick Hornby

  1. Ys dit :

    Je viens d’aller voir la BO : super, j’aime beaucoup John Cusack, trop mimi, ainsi que Jack Black : il faut que je voie ce film !

  2. Bookomaton dit :

    mignon, léger… Le film aussi (avoir Jack Black au casting me rend toujours plus clémente 😉 ! Mais le tout ne me laisse pas de souvenir impérissable 😉

Les commentaires sont fermés.