Les Vendredi d’Eleanor_ Joanna Trollope

Eleanor s’ennuie… elle invite adeux mères célibataires
(Paula et Lindsay) pour des soirées su Vendredi. Peu à Peu le groupe s’élargit avec Jules (soeur de Lindsay), Karen une amie,
Blaise (collègue de Karen). L’amitié du groupe et forte, les habitudes aussi…
Chacune des filles à ses propres tracas, ses propres façon de penser la vie, mais toutes vivent tranquillement.
L’arrivée de Jackson ( un homme) fausse un peu toutes les relations et les soirées ne seront plus les mêmes.

« -l’intérêt des études supérieures c’est de vous donner des outils
pour mieux vivre ensuite. A 20 ou 30 ans, on ne voit pas le temps passer : C’est à ses quarante-cinquante ans qu’il faut penser. quand tout se met à aller lentement
– si j’y pense je vais gâcher le « maintenant »… »

-tu sais ce que sais d’être tellement accro à un mec qu’il n’y a plus rien
qui compte ?
– non
– tu as de la chance

KAREN pour elle même
qu’y avait-il dans la maternité qui éclipsait le couple ?Qu’avait on en
soi pour persister à refuser la maternité comme seule référence identitaire ? qu’y avait-il dans l’argent qui vous faisait miroiter la promesse d’être libre au sein même de relation qui vous
enchaînent ?

KAREN à ELEANOR
– je suis débordée
-vous l’êtes toutes
– parfois, se laisser déborder vous dispense de trop réfléchir. On n’a pas besoin de prendre de décisions.

Publicités
Cet article, publié dans Lectures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Les Vendredi d’Eleanor_ Joanna Trollope

  1. keisha dit :

    C’est un auteur que j’apprécie beaucoup ; elle parle de la « vraie vie ».

  2. liliba dit :

    Pas mal, je note, d’autant plus que je n’ai jamais lu cet auteur.

  3. keisha dit :

    Tu peux en lire d’autres, tu ne seras pas déçue.
    Par exemple Les enfants d’une autre ou Séparation de coeur.

  4. Ping : Swap : red is so british | mademoiselleorchidee

Les commentaires sont fermés.