De Niro’s game- Rawi Hage

De_niro_s_game

J’ai lu ce livre dans le cadre du partenariat entre chezlesfilles.com et les éditions Denoel…

Le Liban en guerre, une histoire d’amitié de deux adolescents s’initiant à la vie : tout une thématique pour rendre ce roman intéressant.

Hélas, je n’ai pas franchement accroché. J’ai été génée par le style (ou  la traduction ?) : phrases courtes et répétitions.

Devant nous se dresse un tableau de l’horreur, du macabre, du côté le plus sombre de l’homme sans âme. Mélange perpétuel de sang et de bombes.

J’ai trouvé le sang autour d’une petite fille. […] Le sang de la petite fille coulait su rmes doigts et le long de mes cuisses. je prenais un bain de sang. Le sang est plsu sombre que la
couleur rouge, plus doux que la soie : sur la main, il est chaud comme l’eau savonneuse d’un bain. ma chemise virait au pourpre royal….

Les tourments psychiques  des héros ne sont pas franchement décrits. Les deux adolescent passent leurs soirées à se saouler…et la « trahison » ultime de leur amitié n’est pas
analysée

Ah j’oubliais l’auteur fait une fixation sur le chiffre 10 000 (bombes, cercueils, aiguilles, voitures…) et je n’en pouvais
plus.

A la fin du roman, le style m’a moins perturbé mais les idées m’ont semblées pataudes…

Bref, les thèmes sont intéressants mais le roman manque, à mon goût, de psychologie..

 

Publicités
Cet article, publié dans Lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour De Niro’s game- Rawi Hage

  1. liliba dit :

    Merci de ta visite ! C’est vrai que le style est particulier, mais je l’ai trouvé bien adapté au sujet (martellement des bombes, comme celui des mots)
    Quand aux répétitions des 10000, cela m’a amusée…

  2. malaurie dit :

    C’est pourtant par son style que ce livre tire sa force et son originalité. Ce n’est pas un livre sur la guerre comme les autres.
    La poésie qui se dégage, tant des situations que des personnages offrent au lecteur un point de vue particulièrement émouvant sur des évènements trop souvent abordé selon une logique journalistique ou historique. LA démarche artistique de l’auteur est indéniable.

Les commentaires sont fermés.