Allumer le chat- Barbara Constantine


Impossible de résumer l’histoire de ce livre où se croisent beaucoup de personnages et où chacun
découvre quelque chose sur sa propre vie
(ses capacités, des secrets…).

On y découvre Pierrot l’embaumeur croque-mort qui se trouve des talents d’artistes en photographiant les cadavres, Raymon et Mine qui débutent dans leur vie de grands-parents, Rémi qui
apprend à être aimé, Edith (cinquantainaire) qui redevient une fille, Marie Rose que la vie a malmenée et qui va arriver à publier un livre de recettes à base de gibier de braconnage (rats,
…)

Ainsi, chacun arrive à surmonter les difficultés de sa propre existence pour aller vers quelque chose de plus joyeux.
Ce livre est très agréable et drôle, sans langue de bois, bien écrit avec des jeux de mots.
J’ai bien aimé !

Publicités
Cet article, publié dans Lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Allumer le chat- Barbara Constantine

  1. enna dit :

    voici un titre que j’avais déjà noté ailleurs, je pense qu’un de ces jours je te le piquerai, même si ces temps-ci je partage mon temps de lecture entre le prix Elle et les livres jeunesse pour mon club…mais « allumer le chat » me tente bien!

  2. liliba dit :

    Il est dans ma LAL depuis longtemps, il faut que je le prenne à la biblio, tu confirmes mon envie de le lire !

  3. liliba dit :

    Il est dans ma LAL depuis longtemps, il faut que je le prenne à la biblio, tu confirmes mon envie de le lire !

  4. sentinelle dit :

    Très présent sur la blogosphère, avec toujours de bonnes critiques, je vais bien me laisser tenter un jour ou l’autre…

  5. enna dit :

    Je viens de le commencer, j’aime bien les différentes voix qui reprennent des informations données par d’autres personnages, une sorte de longue histoire par petites touches…à suivre!

  6. enna dit :

    En fait, les prochains livres arrivent samedi prochain alors je lis « pour moi »!! et ce mois ci j’ai réussi à « caser » quelques lectures jeunesse entre deux livres du prix …c’est pas le goulag quand même 😉

  7. sylvie dit :

    J’ai beaucoup apprécié cette lecture qui m’a fait rire plus d’une fois. La verve de l’ateur est jubilatoire, et sa construction particulière en fait un objet ludique et joyeux.

Les commentaires sont fermés.